Articles

 ↑  
Visites

 653292 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

 ↑  
Recherche
Recherche
 ↑  

 

    .EQUIPEMENT_ORNITHO.jpg

                ORNITHO et G.P.S.    
            
Tout ornitho connaît bien la difficulté de repérage de sites d'observation.
Une fois trouvés, il faut les garder en mémoire.
Mémoire d'éléphant  ou pas, q
uelques mois ou années plus tard, on ne se souvient plus vraiment où se trouve ce magnifique endroit que l'on aimerait tellement partager avec d'autres passionnés ...
 
 
15.jpg
                                              Pour retrouver un si beau coin de Nature !
 
 
Le Système de positionnement GPS



Un peu d'histoire :
 
La solution ultime pour nous aider, jusqu'au prochain bouleversement technologique,  est le GPS ; acronyme de "Global Positioning System".

L'usage de cet outil, inventé par l'armée Américaine dans les années 1978,
a été donné aux civils qui l'utilisent pour leurs déplacements et d'autres
activités plus ou moins ludiques. La précision GPS est de l'ordre de 15 m..

La remise à niveau à partir de 2003 du système militaire russe GLONASS
a permis d'améliorer sa précision à quelques mètres (2,8 m à fin 2011).


Les deux systèmes peuvent être utilisés en coopération et couvrent la
totalité du globe terrestre. 


Le Système Civil Européen GALILEO  sera également opérationnel vers 2019. Il assurera une certaine indépendance vis à vis des systèmes militaires. De plus, en temps de paix, on peut attendre de ces trois systèmes utilisés ensemble ou séparément une précision et une disponibilité de satellites absolue... Bien au delà du nécessaire pour les observateurs de dinosaures modernes.

 
Constellation de satellites GPS


 
 Fonctionnement

Cet article n'est pas le support adapté pour expliquer le fonctionnement assez complexe du système GPS. Je vous renvoie vers un site où tout  est bien documenté.
 

A quoi sert un GPS ?

Tous les GPS, et il en existe une grande quantité sur le marché, sont en théorie utilisables pour se repérer car le principe de fonctionnement est de croiser deux coordonnées géographiques. La latitude  et la longitude. Cela donne un point unique qui définit une position géographique.

On peut de ce fait entrer les coordonnées d'un endroit à rejoindre. On peut aussi, à un endroit intéressant, enregistrer un "waypoint" qui nous permettra de revenir à ce point plus tard.

Les applications GPS sont immenses. 16.jpgChacun peut avoir une utilisation de cet outil. Grâce au GPS, l'automobiliste se déplace dans des contrées moins connues, le cycliste crée des traces qu'il suit de manière à réaliser un parcours, le mycophile retrouve ses terrains de cueillette favoris, le pécheur géolocalise ses nasses à langoustes dans la mer d'Iroise, l'aviateur et le plaisancier naviguent en sécurité et rentrent à bon (aéro)port à coup sûr, l'amateur de randonnée conserve à jamais ce circuit magnifique du côté des sources de l'Isère où les bouquetins, les chamois et les marmottes l'avaient enchantés.... et bien sûr notre ami ornitho peut retrouver sans difficultés la nichée d'Elanion Blanc près de Torrejon El Rubio en Extramadure....

 

 

                                                                                                                                                                                                                                   Pour le suivi d'une nidification...

Quel type de GPS ?

Il est évident que l'on ne va pas emmener avec soi un GPS de voiture sur une randonnée ou un trek. Il existe aussi des GPS de vélo, de golf, de bateau, d'aviation, de chasse, etc... Ils sont trop spécialisés pour notre usage... Un GPS dit "Outdoor" est plus adapté à notre usage car il se doit d'être étanche et pas trop fragile ...
                             

                                                                                         
Faire son choix
 

Tout d'abord, choisir la marque et en terme de GPS de loisirs c'est important...
La marque américaine GARMIN s'impose d'elle même.


Pourquoi Garmin ? D'abord parce que cette marque est le n° 1 mondial des GPS. Elle est aussi la plus ancienne, la plus appréciée et la plus avancée dans le monde du GPS de loisirs. Ce n'est pas un hasard si la cartographie libre est exclusivement proposée pour des GPS Garmin. Ensuite la cartographie est facile à mettre en place dans ces GPS dès qu'ils sont équipés de micro SD. Pour finir, Garmin a développé des quantités de logiciels adaptés. Ils sont pour la plupart d'usage gratuit.

Comme il faut choisir un modèle de GPS adapté à notre activité à un tarif raisonnable, je vous conseille, pour l'avoir longtemps utilisé, le GARMIN ETREX 20 ou 30. Il est en milieu de gamme des GPS Garmin Outdoor.
 

Il y a, bien sûr, d'autres appareils adaptés, certains plus chers d'autres moins techniques. Je remercie d'avance ceux d'entre vous  qui voudront bien m'aider à compléter cet article en fonction de leur expérience avec d'autres matériels Garmin.

 

Présentation

Le GPS Garmin Etrex 20 ou 30 est récent. Il est sorti en 2011.

 

GarminEtrex102030.jpg

Il est tout petit mais suffisamment lisible avec un écran de 2,2 pouces en 65.000 couleurs,

Il est totalement étanche (IPx7) même plongé brièvement dans l'eau,

Il fonctionne pendant 15 à 20 heures soit avec deux piles AA soit avec des batteries AA rechargeables NiMH (c'est mieux !!),

Ce GPS est à haute sensibilité bien qu'il n'ait pas d'antenne externe encombrante et fragile. Il fonctionne même dans une poche de blouson, à l'intérieur d'un local à proximité d'ouvertures ou sous un affût,

Il peut utiliser les deux systèmes combinés, GPS et GLONASS, ce qui apporte une meilleure précision, mais ce n'est pas indispensable,

Garminsatellites.jpgLe guidage est presque immédiat car le système "hotfix" charge les éphémérides (carte du ciel GPS à un moment donné) à partir des premiers satellites en vue,

La mémoire vive de 1,7 Go permet de rajouter des cartes routières routables ou des cartes libres sur l'appareil et d'autres cartes par le biais d'une ou plusieurs Micro SD de 8 Go maximum (La carte topo France devra être installée sur une carte SD car elle fait 2,5 Go),

 

Les waypoints sont mémorisés en appuyant sur une seule touche. Il peuvent être ensuite modifiés pour les voir facilement sur les cartes,

On peut créer plusieurs profils d'utilisation avec des fonctions et des présentations de pages différentes (vélo, voiture, pédestre, etc),

Fonctions diverses

Il existe une fonction qui consiste à viser un point au loin puis suivre une trace pour le rejoindre, une autre de calcul de surface de zone, une autre encore d'homme à la mer.

Un calendrier Chasse et pêche est là pour savoir quand on ne rencontrera pas ces messieurs parce que la chasse est prévue mauvaise ce jour là, la page levers-couchers de Lune et de Soleil est très utile et pour finir on dispose d'une calculatrice et d'un réveil. On peut vraiment parler d'un GPS couteau Suisse ...

Les plus du Etrex 30 : compas 3 axes électronique, altimètre barométrique,
transmission sans fil vers d'autres appareils compatibles et technologie ANT+
permettant d'utiliser une ceinture cardio pour monitorer ses efforts lors d'une
randonnée. Pour 45 € supplémentaires par rapport au Etrex 20, ce sont des options très utiles.

 

La connexion à un ordinateur


Le GPS est utilisé de manière autonome. Mais il  propose toute une série
d'applications intéressantes dès qu'il est connecté en USB à un ordinateur.

Le GPS conserve en mémoire tous les déplacements et peut les montrer ensuite sur un ordinateur par le biais d'un logiciel dédié de Garmin  : "Map Source", "Base Camp" ou encore Google maps, Google earth ou tout autre système qui gère les fichiers GPX ....
 

Garminmapsource.png


On peut préparer point par point un déplacement ou en modifier un déjà enregistré grâce à "Map Source" puis en faire une trace que l'on va simplement suivre après l'avoir chargée sur le GPS.

En utilisant le système "Garmin connectsur Internet, on peut conserver tous
les éléments "sportifs" des déplacements... comme l'altitude mini  et maxi, le
dénivelé positif et négatif, la courbe cardio, les Km parcourus, le temps de
déplacement, etc...

 

La cartographie

Les GPS sont livrés avec une cartographie mondiale qui comporte seulement les autoroutes. Ce n'est pas assez précis. Il est donc indispensable d'installer une cartographie pour utiliser le GPS. Celle-ci sera, de préférence au 25.000ème, de type topographique.

De nombreuses possibilités existent. Le meilleur choix étant l'acquisition de la cartographie Garmin France issue de l'IGN. On l'installera à la fois dans le logiciel "Map Source" et dans le GPS.

GarminTOPOFRANCE.jpegCelle-ci est proposée soit en 1/4 de France soit en France entière. Mais il est aussi possible d'intégrer des cartes papier numérisées par vos soins ou d'utiliser des  cartes gratuites pas toujours aussi précises ni complètes. Leur précision dépend de la participation des internautes. Elles sont  proposées, entre autres par le système communautaire OSM (Openstreetmap) qui couvre le monde entier.

Il existe, également, une kyrielle de sites spécialisés en cartographie gratuite pour GPS Garmin.

 

Un petit tour sur ces sites s'impose avant d'acheter les cartes officielles ...

http://wiki.openstreetmap.org/wiki/Main_Page

Plein de cartes de pays pour Garmin :
http://www.tout-sur-google-earth.com/t12676-mapsource-et-google-earth
http://home.wtal.de/noegs/freemaps.htm

Cartes topos adaptées à une utilisation VTT ou randonnée :
http://openmtbmap.org/

Générateur et Convertisseur de coordonnées géographiques :
http://www.toutimages.com/google_gps/sis_gps.htm

Tous les logiciels du Site Garmin France :
http://www.garmin.com/fr/support/logiciel/

 

Les tarifs (Juillet 2012)
 

On trouve le Etrex 20 à moins de 200 € et le Etrex 30 à moins de 245 €.
La cartographie est entre
99 € et 129 € par 1/4 de France Topo Version 2 ou 279 € pour la France entière V2. La version 3 devrait sortir en fin d'année 2012.

Des adresses sûres : Sportshop, Fnac, Skitour (promo -5%), Orbitica, La rose des vents. Il est important de comparer les prix et il n'est pas obligatoire de tout acheter au même endroit. De plus, n'oubliez pas les protections d'écran indispensables et éventuellement le support vélo.

Ces tarifs peuvent paraître un peu élevés mais quand vous aurez goûté aux
commodités du GPS, vous ne voudrez plus jamais revenir au papier et à la boussole... De plus, une carte papier a aussi un coût, et puis, une France entière au 25.000ème, c'est une grosse pile de cartes papier.

Pour les cartes gratuites, il faut une micro SDHC jusqu'à 8 Go. Coût +ou - 15 € 
 
 
Les inconvénients du GPS
 
La cartographie digitale a plein de qualités mais elle a aussi des défauts.

1/ Lorsque l'on a l'habitude de consulter une carte papier, on voit le point précis qui nous intéresse dans son environnement (villes et villages alentours, montagne, fleuves, etc...). C'est une notion globale de positionnement dans l'espace.

Sur le GPS, il est très difficile de se repérer dans l'espace sur une grande surface à cause de la taille d'écran très petite. Pour être précis, il faut se rapprocher de l'endroit où l'on est en augmentant le zoom. Pour se repérer, il faudra se déplacer dans la carte jusqu'à voir un point connu. On peut être, de ce fait, déstabilisé par ce manque de globalité en cartographie digitale. En fonction du niveau de zoom, des détails comme les noms de petits villages, les courbes de niveaux disparaissent et réapparaissent.

Se repérer dans l'espace est important mais ce n'est pas le but premier d'un GPS. Le travail du GPS est de vous amener à un point géographique soit en suivant un tracé ou une route soit à vol... d'oiseau !! Et rassurez vous, il y a une fonction retour au point de départ bien utile.

2/ Plus le temps passe lors d'une randonnée, plus l'altitude donnée par le GPS est précise. Mais elle peut aussi varier car, en un même lieu, la pression barométrique évolue tout au long de la journée en fonction de la météo. Il peut être utile, si on connaît l'altitude du lieu où l'on se trouve, de l'indiquer au GPS en début de journée pour qu'il ait une référence immédiate. Pour celà, vous pouvez consulter les courbes de niveau sur la carte topo. De toute façon, lorsque vous sauvegarderez vos exploits sur "Garmin connect", il y a une fonction qui permet d'obtenir l'altitude réelle en fonction de la cartographie. Cela est très commode pour connaître avec exactitude les dénivelés.

3/ Dès qu'il est allumé, le GPS enregistre tout le temps le cheminement et les
données. Cela peut poser une difficulté pour chronométrer et enregistrer une
activité uniquement en déplacement. Il faut donc systématiquement réinitialiser les données au moment de partir et à l'arrivée pour n'avoir que cette activité dans un seul fichier d'enregistrement.

4/ Le GPS est très lisible de jour sans rétroéclairage. On peut l'utiliser longtemps sans changer les batteries. (Autonomie constructeur : 20 heures).
L'expérience montre plutôt 15 heures avec des batteries NiMH bien chargées.


    Par contre, la nuit ou en sous bois, on aura une consommation beaucoup plus
importante à cause du rétroéclairage que l'on peut régler. Le froid a aussi une

influence non négligeable sur l'autonomie.

5/ Il faut toujours avoir quelques piles ou batteries chargées avec soi pour éviter
le coup de la panne qui pourrait vous mettre dans l'embarras si vous n'avez pas
été prévoyant.

6/ On ne peut pas charger les batteries par le biais de la prise USB. Il faut les
enlever de l'appareil. Normal puisque c'est  un appareil à piles.
De plus, il faudra mettre des batteries parfaitement chargées avant de réaliser
une mise à jour du software de l'appareil.

Avec un peu d'habitude, aucun de ces points ne pose réellement de problème.
 
Épilogue
 

Vous l'aurez compris à la lecture de cet article, le GPS est un monde en soi.
On peut se contenter de l'utiliser pour aller d'un point A à un point B. Mais on
peut aussi aller beaucoup plus loin pour comprendre les arcanes de ce système.
Des notions très vastes s’entremêlent.
En parlant de GPS, on parle de temps, de géographie, de cartographie, de conquête spatiale, d'histoire, d 'économie, de marketing et même de politique puisque ces systèmes ont été crées par trois blocs politiques importants.

Pour l'ornitho, le GPS est d'abord un outil fiable et un élément de sécurité qui l'aidera à se déplacer et à se souvenir.

Les 500 € nécessaires pour son acquisition avec des cartes officielles sont,
certes, une somme mais ce GPS est une petite merveille. Vous apprécierez tous
les services qu'il va vous rendre à la découverte des oiseaux et dans plein
d'autres situations.

 

Mise en garde

Plus délicat sera le partage de ces infos si précises. N'oubliez pas qu'il ne
convient pas de livrer en public la localisation d'espèces d'oiseaux sensibles ou même plus banales : pensez aux dérangements qui vont s'ensuivre !

 

Si vous avez besoin d'aide pour le choix, l'achat, l'utilisation de GPS, l'installation des cartographies ou des logiciels, n'hésitez pas à me contacter.

 Philippe Boussard.  ppabous@gmail.com
 
___________________________________________________________________________________________________________
Réponses reçues
Propositions de solutions utilisées :
 
*******************************************************************************************************************
 

Merci pour ton article Ornitho et GPS, il est vrai que ce matériel sans être indispensable, rend de grand service et pas uniquement pour les obs.
Il est a signaler pour les possesseurs de Iphone ou de Ipad une application : "Iphigénie" qui pour 19€ (13,99€ par an) donne accès à toutes les cartes de l'IGN et permet entre autre de suivre une trace, de préparer une route , de repérer un lieu ... etc
http://xn--iphignie-f1a.com/presentation.html

C'est ce que j'utilise pour mes obs, randos, montagne ... le seul point délicat c'est la gestion de la batterie , mais des solutions existent.

Bien cordialement

J-P O*****

*********************************************************

                    

 


Date de création : 17/07/2012 @ 08:10
Dernière modification : 19/07/2012 @ 20:53
Catégorie : - Equipement ornitho
Page lue 10341 fois